Blogaholic
Logga in
·
Styr upp en egen blogg

pointeur laser vert

Un cadeau de Noël qui pourrait coûter cher. Samedi dernier, deux adolescents de Diesen, en Moselle, ont dirigé leur pointeur laser flambant neuf sur un avion de ligne volant à basse altitude. Une blague répréhensible par la loi.

Si bien que les deux frères, de 14 et 15 ans, ont été entendus par le parquet de Sarreguemines et doivent être poursuivis, selon l'AFP qui confirme des informations du Républicain Lorrain mercredi.

Un avion de la compagnie HOP, la filiale à bas prix d'Air France-KLM, «en phase d'atterrissage» pour se poser à l'aéroport de Metz-Nancy Lorraine, «a été touché par un faisceau laser vert provenant d'une habitation de Diesen» samedi soir, selon un officier de la brigade de gendarmerie de Creutzwald. Le pilote de l'avion a aussitôt averti les autorités. Un hélicoptère de la pointeur laser vert   gendarmerie, qui s'est rendu sur les lieux, a alors à son tour été pris pour cible par le laser, permettant d'identifier l'habitation d'où provenait le rayon, a poursuivi l'officier de gendarmerie.

Un simple «rappel à la loi» ?

Le pointeur laser de classe III, que les deux frères s'étaient procuré sur Internet, est un produit non homologué en France ayant une portée de plusieurs kilomètres, a précisé l'officier. Depuis le 1er juillet, la loi punit l'achat, la détention ou l'utilisation des appareils de cette classe de six mois d'emprisonnement et 7 500 euros d'amende.

Toutefois, étant donné qu'il s'agit de deux mineurs de moins de 16 ans qui «n'avaient visiblement pas conscience de la dangerosité de leur geste», la justice pourrait opter pour une mesure alternative comme «un rappel à la loi», a estimé l'officier de gendarmerie. Le parquet de Sarreguemines n'était pas disponible dans l'immédiat pour commenter.

En octobre, un adolescent de Toulouse âgé de 15 ans avait été arrêté pour des faits similaires, avant d'être remis à ses parents dans l'attente de la suite judiciaire de l'affaire.

Une violente manifestation non autorisée a éclaté dans la nuit de vendredi Laser Bleu 1000mw Grande Portée solde à samedi à Zurich. Elle a fait pour plusieurs centaines de milliers de francs de dégâts matériels. Selon la police municipale, sept agents ont dû être hospitalisés.

Environ 200 émeutiers ont agi dans les 3e et 4e arrondissements de la ville et "délibérément attaqué" les forces de l'ordre, écrit la police. Masqués, armés de barres de fer, de bâtons et de pointeurs laser, ils ont détruit de nombreuses vitrines, pillé des magasins, mis le feu à des voitures et à des conteneurs.

10W Laser puissant

Ils ont aussi cherché l'affrontement, selon la police zurichoise. Les agents ont été visés par des jets de pierres et d'engins pyrotechniques. Une torche a été lancée dans une voiture de patrouille et l'équipement d'une policière a pris feu. Elle est indemne.

"Reclaim the Streets"
Les manifestants portaient une banderole avec l'inscription "Reclaim the streets". "Nous reprenons possession de la rue pour protester contre l'embourgeoisement progressif de la ville et la destruction des projets alternatifs", expliquent les activistes dans un appel publié sur le site indymedia.

La police a été surprise par l'ampleur de la manifestation, qui a débuté vers 22h15. En raison de la dégradation de la situation, des renforts ont dû être mobilisés. Un important dispositif a été maintenu jusqu'à 02h30 environ.

Selon les indications de la police, l'essentiel des violences a pu être arrêté aux alentours de minuit, à l'aide de balles en caoutchouc et de canons à eau. Au cours des affrontements, trois policiers ont subi des blessures aux yeux et quatre des lésions auditives. Ils ont été transportés à l'hôpital.

Quatre manifestants, âgés de 20 à 36 ans, ont été arrêtés. Deux sont originaires de Suisse, un du Liechtenstein et le quatrième du Royaume-Uni. Ils sont accusés d'émeute et de dommages à la propriété.

"Tentative de meurtre"
Des véhicules d'intervention et des locaux de la police ont été sérieusement endommagés. Les manifestants ont brisé toutes les vitres d'un restaurant bondé, dont les clients ont dû se réfugier au sous-sol et dans une arrière-salle.

"Je n'ai jamais vu ça depuis dix ans", a réagi Mario Cortesi, porte-parole de la police municipale. La ville de Zurich était au début des années 2000 le théâtre de manifestations similaires menées par le "black bloc", des activistes d'extrême gauche qui se mobilisaient surtout au moment du WEF à Davos, fin janvier, et le 1er mai.

Dans un communiqué, la Fédération suisse des fonctionnaires de police (FSFP) a exprimé sa consternation face à cette "haine aveugle et destructrice". Pour la FSFP, qui dénonce la violence croissante contre les forces de l'ordre, jeter une torche enflammée dans l'habitacle d'un véhicule doit être considéré comme une tentative de meurtre.

Publicerat klockan 11:48, den 30 december 2014
Postat i kategorin Okategoriserat och taggat som pointeur laser vert
Dela med dig på Facebook, MySpace, Delicious

Det finns inga kommentarer

Kommentarsfunktionen har stängts av för det här objektet.